Pages

28 févr. 2008

Anges déchus - Richard Morgan

Présentation : Réenveloppé dans un corps idéal pour le combat tactique, l'ex-Diplo Takeshi Kovacs est aujourd'hui un mercenaire engagé dans une guerre sanglante qui ravage la planète
 Sanction IV, sponsorisée par le Protectorat des Nations unies, qui souhaitent à mettre un terme à la révolution qui soulève ce monde. Pris dans la tourmente politique, Kovacs a décidé de tenter sa chance et profite du conflit pour rejoindre un petit groupe essayant de s'approprier une découverte archéologique qui n'a pas de prix. Et, de fait, il se retrouve propulsé dans un maelström d'intrigues et de trahison en comparaison duquel le conflit qu'il vient de quitter fait pâle figure. Car toutes les corporations tueraient pour cette découverte. Une découverte qui risque de signifier la fin de l'humanité ou le début d'une nouvelle ère. Car dans ce XXVIIe siècle d'une humanité ravagée par la violence, la folie et l'envie, les hommes sont bien mal préparés à l'héritage qui s'offre soudainement à eux : les étoiles !

Avis : Après Carbone Modifié, que j'ai lu à sa sortie en grand format, qui permet d'avoir une enquête sur meurtre intégrant les possibilité des technologies futuriste, vient Anges déchus. Cela change radicalement d'ambiance vu que l'on se retrouve en pleine exploration (archéologique) avec des corpos sur une planète en guerre.
Comme pour le premier tome dédié avec Kovacs, on garde des mécanismes qui fonctionnent. Un style descriptif succinct et efficace, des personnages pourris (1) mais attachants, une trame qui donne vraiment envie de lire sans s'arrêter et une immersion technologique complète. Ce dernier point me semble important vu qu'une techno en elle-même n'est pas intéressante, c'est les applications et l'assimilation culturelle qui donne le sens.
Maintenant, je regrette d'avoir laissé ce livre pendant 3 ans sur mon étagère sans le lire.

(1) - pourris jusqu'à la moelle.

Note : 4/5

Acheter sur amazon

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire