Pages

30 mai 2008

Ice Limit - Douglas Preston et Lincoln Child

Présentation : Un astéroïde géant découvert sur un îlot au large du cap Horn ! Lorsque le collectionneur Palm Lloyd apprend la nouvelle, il n'a qu'une idée en tête : récupérer cette météorite. Peu importent le coût et les risques de l'expédition. Il doit arriver le premier sur l'île Desolacion et rapatrier le corps céleste. À l'évidence, le milliardaire n'est pas le seul à convoiter ce fragment doté d'étranges propriétés, dont celle de réduire à l'état de cendres quiconque l'approche de trop près. Et la chasse à la météorite vire au cauchemar…

Avis : Pas grand chose à redire sur la forme. Il ne s’agit pas d’un truc génial mais ça se lit bien.
Passons à l’histoire, parce que c’est ce qui est le plus intéressant à la lecture du synopsis. Grand fan de Carpenter et notamment The Thing, je me suis trompé tout seul. Première déception : ce n’est que l’histoire de l’expédition qui va récupérer une météorite hors norme dans un coin perdu. Second déception : il faut 100 pages pour que l’aventure ce lance et elles sont longues à lire. Troisième déception : certains choix scénaristiques vraiment douteux. Quatrième déception : mais qu’est ce que c’est que cette fin à la con ?!
Avec ces éléments il est possible de croire qu’il faut éviter ce livre. Pas vraiment car il a pas mal de bon côté. Les personnages semblent être archétypaux mais sont plus profonds que la première ne le laisse présager. Leurs interactions semblent avoir du sens. L’opération de récupération de la météorite est décrite avec force détails et cela fait cogiter. Les descriptions valent le détour et certains points sont le résultat d’une documentation sérieuse.
Un livre qui me laisse sur ma faim mais qui est loin d’être fade.

Note: 3/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire