Pages

9 juil. 2009

L'agneau - Christopher Moore

Description : L'ange Gabriel était bien tranquille dans ses nuages à faire le ménage de ses fourreaux d'éclairs et de ses traînées de joie lorsque la tuile lui est tombée dessus. Le Fils lui-même le désigne pour redescendre incognito chez les humains remplir une mission de confiance : retrouver le meilleur pote du Christ qui, deux mille ans plus tôt, faisait les quatre cents coups avec lui. Ce dénommé Biff - littéralement Labeigne - est une terreur qui a expérimenté pour son pote tous les péchés. Il sait tout. Gabriel va tomber des nues. Lui qui devait lui faire raconter son histoire dans la plus grande discrétion va bien involontairement orchestrer le chaos. Comme le dit Biff lui-même : "Vous pensez connaître la fin de cette histoire, mais vous vous trompez. Je sais de quoi je parle : j'y étais." Jubilatoire !




Avis : Je ne sais plus comment j'en suis arrivé à acheter ce livre mais je ne le regrette pas. Christopher Moore a voulu écrire ce qu'a fait Jésus durant ses 30 premières années. Pour cela il crée un personnage Levi, surnommée Biff, qui est le meilleur ami de Jésus, aka Joshua. Nous sommes donc invités à découvrir la vie de Jésus, à travers l’Evangile de Biff. Pour être précis, Biff est ressuscité par l’ange Gabriel au XXIe afin qu’il écrive un évangile. Si cela vous parait dingue, mais vous fait sourire, vous pouvez directement acheter le livre.

Si vous n’êtes pas convaincu, imaginez Joshua qui marche sur l’eau en direction du bateau qui transporte ses apôtres. Pierre le garde et crie au miracle, Joshua lui dit que c’est juste une question de Foi et qu’il en serait capable aussi. Pierre hésite un peu, passe ses pieds par-dessus bord puis se met debout sur l’eau... deux secondes plus tard il coule et Joshua se marre. D’ailleurs avec ce livre j’ai rigolé à l’hôpital et chez le dentiste, c’est un signe non ?

Présenté comme ça, vous pourriez penser qu’il s’agit d’une farce de mauvais goût comme Blanche Neige et les lance-missiles. Mais pas du tout, la lecture agréable, le texte est limpide, propre et jamais vulgaire. Le comique revêt plusieurs aspects : de situation, de répétition, de phrase et de caractère. L’opposition des caractères de Biff et Joshua fait des merveilles, pendant que l’un suit une voie spirituelle et l’autre suit une voie plus physique. Mais ils évoluent ensemble et continuent à échanger.

Je vous invite lire ce livre de 700 pages qui, selon l’auteur, n’a pas pour prétention de modifier les convictions religieuses ou le regard de chacun sur le monde, sauf si, après l’avoir lu, vous décidez d’être plus aimable avec vos concitoyens ou d’apprendre le yoga à un éléphant. Il n’y a que deux choses qui me gênent. Premièrement nous savons qu’à la fin Joshua meurt. Deuxièmement pourquoi avoir classé ce livre parmi les polars.

Note : 5/5


Acheter sur amazon

En relation : 
Un blues de coyote

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire