Pages

18 juil. 2009

Comme une fleur de Richard Stark

Présentation : Les femmes le regardaient et frémissaient.
Elles devinaient que c'était un salopard, que ses mains puissantes étaient faites pour gifler, qu'aucun sourire n'adoucissait son visage quand il regardait une fille. Elles le devinaient et remerciaient Dieu du mari qu'il leur avait donné. Pourtant, elles frémissaient.

Avis : Richard Stark est un pseudonyme de Donald Westlake dont j'ai lu deux livres narrant la vie de Dortmunder. Par contre le rapprochement peut s'arrêter là. Les livres sont tellement différents que j'ai eu l'impression de lire deux auteurs différents. Ici pas de personnage sympathique et d'humour, mais un polar mettant en scène un homme dur et cynique : Parker. L'écriture colle très bien à ce personnage : efficace et sans fioriture.


Parker vit de vol et de braquage mais son dernier coup s’est mal passé. Il a été doublé et laissé pour mort. Dommage car maintenant la vengeance l’anime et rien ne semble pouvoir le détourner. C’est l’occasion de le voir remonter une piste et utiliser ses compétences sociales.

Un roman dispensable mais qui a connu deux adaptations sur grand écran, dont Payback en 1999 avec Mel Gibson et Gregg Henry (trailer).

  • Currently 2/5 Stars.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5


Acheter sur amazon

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire