Pages

6 nov. 2009

La femme dans le frigo - Gunnar Staalesen

Présentation : Qui connaît le port norvégien de Stavanger ? Que sait-on des hommes et des femmes employés sur les plates-formes pétrolières du large où les hélicoptères tournent parfois comme des brindilles avant de s'écraser ? Ce monde est un mystère fait de solitude et de calme trompeur. Ancien salarié à la Protection de l'enfance devenu détective pour avoir eu la main lourde sur un type qui prostituait une gosse en perdition, Varg Veum se rend dans cette ville étrange transformée par l'or noir. Une mère d'une soixantaine d'années l'a chargé de retrouver son fils disparu du jour au lendemain. Un garçon sans histoires. La logeuse confirme. L'appartement est vide. Aucune trace de désordre... A un détail près : dans le frigo, le corps sans tête d'une femme...




Avis : Le synopsis m'avait attiré et les critiques étaient généralement bonnes.

L'aventure repose principalement sur les personnages et non sur l'intrigue. Le problème vient du fait que seuls quelques personnages présentent une profondeur suffisante pour se montrer intéressant. Les autres sont trop archétypaux ou trop vides pour offrir autre chose qu'une réplique ou deux.

L'intrigue est intéressante mais surprend par rapport à ce que le synopsis laisse penser. Il s'agit certainement d'une tournure d'esprit différente entre scandinaves et américains. Au lieu d'un gros complot des multinationales du pétroles, l'explication repose sur des sentiments humain.

Mais le problème repose dans le déroulement du roman. Le détective que l'on suit semble porté par le flot des évènements sans faire quoi que ce soit. Il avance de situation en rencontre sans jamais rien faire. De plus, il faut attendre 1/3 du livre avant de voir l'élément déclencheur à savoir le corps sans tête.

Je me retrouve donc avec un livre qui m'a surpris par l'exploitation des éléments disponibles dans l'intrigue. Mais qui m'a déçu par le côté passif et sans initiative du détective.

Note : 2/5


Acheter sur amazon

1 commentaire:

  1. Bonjour, personnellement j'aime beaucoup le personnage de détective privé Varg Veum et les romans de Staalasen sont réussis avec une intrigue qui repose en effet sur les sentiments humains (je les ai presque tous lus). C'est moins lassant que les romans avec des rebondissements parfois invraisemblables. Je conseille vraiment d'en lire au moins un. Bonne après-midi.

    RépondreSupprimer