Pages

1 avr. 2010

Le chevalier inexistant - Italo Calvino



Présentation : Un jour que Charlemagne passe en revue ses paladins, il fait une curieuse découverte : dans l'armure blanche d'Agilulfe Bertrandinet des Guildivernes, il n'y a personne.

Agilulfe n'existe pas. Ce qui ne l'empêche pas de combattre, de veiller à la discipline, de commander à son écuyer Gourdoulou - lequel existe bien, mais ne le sait pas.
Comme toujours chez Calvino, l'évocation de nos ancêtres est un détour narquois pour mieux comprendre l'amertume de notre présent.
Les personnages du Chevalier inexistant s'agitent comme des marionnettes siciliennes, mais ce qui leur tient lieu de fil, c'est une secrète angoisse.



Avis : L’avis de Cédric m’a donné envie de lire cette fable médiévale qui tourne en dérision les clichés chevaleresque. Après lecture je dois dire que je suis déçu. Certes c’est bien écrit mais je suis loin du livre piquant et drôle auquel je m’attendais. La partie intéressante commence beaucoup trop tard et pourtant il n’y a que 170 pages. Ce livre ne me laissera pas un souvenir remarquable et j’ai l’impression d’avoir perdu mon temps.

Note: 1/5

Il(s) en parle(nt) aussi:
Cédric (Hugin)

Acheter sur amazon

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire