Pages

11 avr. 2010

Les nouveaux chiens de garde - Serge Halimi

Présentation : Les médias français se proclament "contre-pouvoir". Mais la presse écrite et audiovisuelle est dominée par un journalisme de révérence, par des groupes industriels et financiers, par une pensée de marché, par des réseaux de connivence. Alors, dans un périmètre idéologique minuscule, se multiplient les informations oubliées, les intervenants permanents, les notoriétés indues, les affrontements factices, les services réciproques. Un petit groupe de journalistes omniprésents - et dont le pouvoir est conforté par la loi du silence - impose sa définition de l'information-marchandise à une profession de plus en plus fragilisée par la crainte du chômage. Ces appariteurs de l'ordre sont les nouveaux chiens de garde de notre système économique.


Avis : Après La fabrication du consentement, j’ai voulu savoir à quel point le modèle était appliqué en France. Je me suis souvenu avoir « bookmarké » Les nouveaux chiens de garde il y a longtemps. La version que j’ai lu, dite Nouvelle édition actualisée et augmentée, date de 2005 alors que l’originelle est de 1997.

Cet essai de Serge Halimi (articles sur Acrimed) demande une concentration certaine pour être lu. Les idées sont claires et relativement facile d’accès mais le texte est dense. Cette densité vient de deux éléments : la petite taille de la police et la construction du texte. Les phrases contiennent de nombreuses citations en leur sein. Technique qui plante le texte dans la réalité mais qui alourdit la lecture. Mais rien de rédhibitoire, il suffit d’être dans de bonnes conditions de lecture.

Pour vous présenter le contenu, je vais suivre le sommaire :
  • Note introductive à la première édition (2 pages) date de 1997;
  • Introduction (5 pages) permet de faire une rapide remise en contexte de 97 vers 2005;
  • Révérence devant le pouvoir (30 pages) aborde les liens entre les médias et le pouvoir politique;
  • Prudence devant l’argent (20 pages) désigne les grands groupes qui possèdent la presse française et explique comment cela censure la presse;
  • Journalisme de marché (40 pages) démontre que l’information est filtrée pour servir les besoins économiques des groupes;
  • Un univers de connivences (30 pages) tisse la toile des stars de l’information tout en mettant en avant le copinage et les renvois d’ascenseur;
  • Conclusion (3 pages) propose un récapitulatif de la situation;
  • Références citées (9 pages) propose une liste de 175 éléments qui ont servi à documenté cet essai et qui permettent d’aller plus loin.

Cinq ans après sa sortie, je trouve que Les nouveaux chiens de garde vaut toujours la peine d’être lu. Les informations datent et la situation a évoluée mais les grandes lignes restent valides. Donc esprit critique, auto-défense intellectuelle, jetons un œil aux média alternatifs et laissons notre cerveau en marche.

[…]la lucidité est une forme de résistance.
S. Halimi

Vous pouvez trouver des extraits sur le site de l'éditeur.

Note : 5/5

Acheter sur amazon

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire