Pages

25 juin 2010

8th Wonderland


Présentation : Des millions de personnes disséminées de par le monde et déçues de la manière dont celui-ci évolue décident de s'unir. Toutes guidées par le même désir d'améliorer les choses, de ne plus subir l'actualité sans pouvoir réagir. Par le biais d'Internet, elles créent le premier Pays virtuel : 8th Wonderland. Chaque semaine, tous ses habitants votent par référendum une motion différente... Mais que se passerait-il si les motions de 8th Wonderland devenaient petit à petit plus réactionnaires ? Si sa manière d'agir se rapprochait lentement mais sûrement d'un comportement terroriste ? Un problème insoluble se poserait alors à l'ensemble des Nations.Comment combattre un pays qui n'existe pas ?




Avis : Ca faisait un moment que je voulais voir ce film. Mais pleins d'événements ont fait que je n'ai pu le faire que hier. Par contre je ne sais plus par quel biais, j'ai découvert l'existence de ce film.

8th Wonderland présente une nation virtuelle qui abolie les frontières. Pour bien marquer l'esprit, le film mélange plusieurs langues : allemand, anglais, arabe, espagnol, français, grec, italien, russe. Comme la communauté est polyglotte, la langue utilisée pour les échanges est l'anglais mais en dehors chacun utilise sa langue "natale".

L'immersion est accentuée par le montage du film. Il se présente comme un documentaire sur 8th Wonderland. Une agrégation de rencontres virtuelles, d'actions réelles et d'extraits de JT de différents pays suite aux actions des citoyens. Cette présentation me semble claire et permet de suivre l'évolution de la communauté.

Certes les effets spéciaux font un peu cheap mais il ne s'agit pas du coeur de film. Chose marrante, on notera la présence de guest-stars comme Nico Aliagas, Amanda Lear, Julien Lepers et probablement d'autres personnes connus.

Cette nation virtuelle est accessible par un site web qui permet à ses citoyens de dialoguer. Le point clé est qu'il s'agit d'une démocratie directe dans laquelle le sujet même des motions est décidé par les citoyens. Comme ils sont répartis partout dans le monde, le rayon d'action est phénoménal. D'autant plus qu'ils peuvent être de tous âges, toutes catégories sociales... Toutes les "catch phrases" présentent sur les 7 affiches sont des motions traitées dans le film. Ces dernières me font sourire et - comme annoncé - une réponse est apportée.

8th Wonderland est un bon film qui mérite d'être vu et aurait - je pense - mérité de faire plus parlé de lui. J'ai bien aimé la phrase d'une des citoyens qui donne en substance : nous sommes là pour aider les gens pas les pays.

Vidéos :

Le site officiel permet de découvrir ce qu'est 8th Wonderland à travers des vidéos du porte parole et de demander une naturalisation en ligne. Je regarderai ce week-end ce que ça donne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire