Pages

28 juil. 2010

Raison oblige - Normand Baillargeon



Présentation : L'enjeu est philosophique et politique : il s'agit d'insérer, dans la conversation démocratique, un maximum de pensée critique. Pour y parvenir, cet ouvrage propose de multiples voies. Des exemples, des modèles, tels l'étonnant magicien Houdini et l'éminent Bertrand Russell. Un questionnement: un monde sans guerre est-il possible et si oui à quelles conditions ? Peut-on, ou non, justifier la peine de mort ? L'idée de Dieu est-elle conciliable avec la souffrance observée dans le monde? Des réflexions qui conduisent à la joie de comprendre une réalité complexe. Une discussion sur les idéaux des philosophes des Lumières à partir d'un mémorable échange entre deux activistes : le philosophe Michel Foucault et le linguiste Noam Chomsky.




Avis: Le titre complet fait un peu peur Raison oblige. Essais de philosophie sociale et politique mais il ne faut pas s'arrêter sur cet apriori. J’avais vraiment apprécié le Petit cours d'autodéfense intellectuelle de cet auteur me suis laissé tenter. Je dois avouer avoir décroché sur certains sujets uniquement par manque d’intérêt. Car le texte est accessible et les idées clairement expliquées. Le petit plus revient aux références, pas trop nombreuses pour éviter de noyer le lecteur, mais suffisamment pour permettre d’approfondir un thème.
Je vais survoler cet essai en me basant sur sa table des matières.

La Première partie je doute, donc je suis. Portraits de penseurs critiques nous présente brièvement deux penseurs critiques connus : Harry Houdini et Bertrand Russell. Interessant sans plus, surtout si l’on connaissait déjà cette partie de la vie du magicien.

La Deuxième partie de la philo derrière les gros titres est plus intéressante. Les thèmes abordés sont l'ONU, la peine de mort, la possibilité d’une guerre juste, les théodicées et l’avortement. L’auteur prévient qu’il donne son point de vue mais surtout incite à lancer sa propre réflexion. Le sujet est développé de manière à fournir les premiers éléments pour aller plus loin, si l’envie se fait ressentir.

La troisième partie, friandises intellectuelles, comporte 3 parties qui sont Le pari de Pascal,Démocratie et choix collectifs ainsi que Vous voulez rire ? Il s’agit de mon point de vue de la partie la moins intéressante de l’essai. Un peu de culture générale mais rien de marquant.

La quatrième partie positions fondatrices se révèle très intéressante. Le premier bloc est une mini-étude d’un débat entre Noam Chomsky et Michel Foucault. Les thèmes abordées sont fondationnalisme, antifondationnalisme et anarchisme. Le second bloc donne le point de vue de Noam Chomsky sur l’université. Le troisième est dernier bloc concerne la démocratie participaliste.

Raison oblige est un essai qui m’a partiellement convaincu. Seules 2 des 4 parties m’ont vraiment intéressées et données envie d’aller plus loin. Tandis que les deux autres sont plus accès détente, limite remplissage de page. Il y a probablement mieux sur chacun des thèmes, mais pour avoir une vue générale… pourquoi pas.

Note : 2/5

Acheter sur amazon

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire